texte défilant

dimanche 21 mai 2017

Verneil le Chétif

La pomme de Pin


Copains présents  : Jacky, Gilles, Eric, Fred



Surprise : le retour inattendu d'Eric au VTT.

A 8H30, heure habituelle du départ, on attend Gilles qui ne vient pas.
On part donc sans lui à 3.

Au 1er ravito, nouvelle surprise : Gilles revient de la boucle du 55 km (aux km 16/32).
En fait, il pensait qu'on était partit plus tôt, donc il avait une bonne longueur d'avance.

Jacky, en difficulté technique et physique part sur le 45 et rejoint Gilles.
Eric et moi-même poursuivons le 55 km. Eric redécouvre les joies du VTT et peine dans les montées...

Le dénivellé est correct mais la rando assez cassante (surtout avec une fourche qui a fait "pchhh" au 18ème km...)

Terminé à 12H00 sans avoir rattrapé le club de Bercé-sur-2-roues parti en même temps que nous. (54 km).




samedi 13 mai 2017

Flers-Beauvoir

Les chemins du Mont (28ème édition)


Copains présents  : Jacky, Fred

Départ Samedi 13 mai de Brette à 2H30 déjà en tenue !
Arrivée à 5H00 à Beauvoir où le car attend les quelques cinglés, et un camion pour les VTT des mêmes cinglés...
On est une quarantaine environ à faire la totale.

Le car nous amène à notre vrai point de départ à Flers  pour 7H00 ou un p'tit déj est préparé.
8H15 c'est le grand départ (avec 150 VTT)

Etape 1 : Flers-Sourdeval


A souligner que mon VTT est presque propre au départ




Cette 1ère étape enchaîne toute la matinée des petites bosses facilement gérables relayées par de la route. Donc on arrive facilement à récupérer surtout sur la route et sans forcer dans les montées, tout est dans la relance.

Beau temps, un peu frais au départ mais on se réchauffe très vite.
Les chemins sont larges et secs donc pas de difficultés majeures, c'est une étape qui a été tracée pour les plus jeunes, et pour nous l'idéal pour se mettre en selle !

Vers 11H30, un lavage sommaire des VTT pour la forme et un bon repas chaud, mais avant tout une petite bière...

Etape 2 : Sourdeval-St Pois



L'étape la plus sportive du raid, plus du tout de route, les chemins larges sont devenus des singles parfois tortueux, les pentes sont plus raides et longues.
On ne peut pas trouver un rythme comme à la Transvolcanique, c'est très physique.

Jacky, qui fera moins le malin un peu plus loin...

Certaines pentes auront raison de nous (plus de 15% faut pas exagérer !)




Après une virée interminable dans les bois très pentus, une bolée de cidre et une galette nous attendent à un ravito surprise

Félicitations aux bénévoles super accueillants.
L'arrivée à St-Pois se conclue par une belle montée, évidemment...


video


On récupère notre paquetage, certains ont pris l'option du dortoir (c'est notre cas) et d'autres qui veulent vivre l'histoire à fond dorment avec leurs vélos à la belle étoile.
Finalement, ils ont eu certainement raison, à l'abri des ronflements et sans pluie.





Après remise des trophées aux plus jeunes, aux femmes et aux clubs les plus représentés (ce qui est loin d'être le cas nous concernant), apéritif en extérieur et repas très convivial, le vin coule à flot et le calva pour bien finir cette journée mémorable.

Etape 3 : St Pois - Avranche

Un invité inattendu nous attend au départ, la pluie...
C'est vrai que jusqu'ici c'était trop simple !

On attend le départ sous la pluie, devant nous, 2 anciens de Mamers, frais comme des gardons,
 malgré le whisky enfilé la veille !! Oups.. je m'égare.
On roulera moins d'1h sous la pluie avant que l'horizon s'ouvre à nous et le Mont St-Michel à nos pieds (trop nul comme phrase mais je garde)

La matinée est très éprouvante, du coup on a un peu de boue pour compliquer, Jacky casse sa chaîne et on aura du mal à revenir dans le groupe. On est talonné par les motos qui ferment la rando.



C'est beaucoup moins technique que la veille mais là encore beaucoup de dénivelé, la fatigue se ressent et il faut chercher des ressources ailleurs que dans les jambes, la bataille psychologique commence.

Et encore un peu de marche pour les braves
Certains au ravito coupent par la route, on tient le coup, la tentation est forte, surtout que l'arrivée à Avranche nous réserve encore de bons raidillons.

Etape 4 : Avranche- Beauvoir

Après le plateau repas (accompagné d'une bière pour le moral) nous enjambons tant bien que mal notre monture.
Jacky s'inquiète de ne pas pouvoir finir et pense à un plan B, j'essaie de le remotiver.
Après Avranche, l'après-midi est heureusement très roulante.



Enfin, on arrive sur du plat.


Pour la première fois depuis longtemps, la rando est autorisée à circuler à travers la baie du Mt St Michel et même d'accéder au pied du Mont sacré.
Les autres années, cela se terminait sur Genêt avec un goût d'inachevé.

C'est une expérience incroyable de rouler parmi les moutons sur des km.
La vue est imprenable sur le Mont et le soleil au rendez-vous.

Mais rouler dans "Les Herbus" n'est pas si simple, plus de chemin, on suit comme on peu les traces des moutons et c'est très cassant.



On s'approche enfin du Mont Saint Michel, au passage on fait une pause touristique à un mémorial de la guerre (un cimetière militaire allemand).

Et monter des marches...
Et c'est l'arrivée jusqu'à la passerelle qui mène au Mont.






Et retour à Beauvoir par des chemins de terre.

Bilan du week-end :
188 km au compteur (GPS 180 km)
Cumul dénivellé positif : 2455 m
Cumul dénivellé négatif : 2655 m

Et un grand bravo pour l'accueil des organisateurs

lundi 1 mai 2017

Lombron

Rando de Lombron


Copains présents  : Fred




Rando dans l'ensemble roulante, mais avec de temps en temps quelques belles bosses à surmonter.

Très peu de route, pas mal de chemins en sous-bois et des bocages protégeant du vent.
Les chemins sont secs et le soleil au rendez-vous.

52 km de 8H40 à 11H30 avec 2 ravitos.